Passeport Avenir aide les jeunes des milieux modestes

Un diplôme de grande école ou d’université de grande réputation est un sésame pour l’emploi duquel beaucoup de jeunes issus de milieux modestes sont écartés, une problématique sociale récurrente en France due autant au système d’enseignement qu’au poids des représentations ou au fonctionnement en circuit fermé des élites.

Alors, à défaut de sésame, un passe peut accompagner dans leurs études les jeunes issus de milieux modestes, c’est le rôle de Passeport Avenir, association née officiellement en 2010 mais dont le principe fonctionne depuis 2005 : un principe qui réunit dans un même but  l’Etat, en l’occurrence le ministère de l’éducation nationale et le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, des entreprises privées, 12 partenaires fondateurs et 2 associés, des grandes écoles et des universités, elles sont 41.

Concrètement, en 2011, l’association peut dresser le bilan suivant :

  • 711 jeunes issus de milieux modestes suivis individuellement par 688 tuteurs volontaires, cadre des entreprises partenaires
  • 74 % de ces jeunes sont boursiers de l’Education nationale
  • 3160 élèves bénéficient de l’accompagnement collectif de Passeport Avenir dans 41 Grandes Ecoles, 59 classes préparatoires, et 30 lycées
  • 92 % de réussite aux concours d’entrée en école 2009-2010 pour les élèves accompagnés individuellement par Passeport Avenir

L’association est active aussi bien au lycée, par l’information sur les classes préparatoires technologiques et leurs débouchés, qu’en classe préparatoire ou en grande école (découverte du monde de l’entreprise et des métiers, aide et conseils pour la recherche de stage et d’emploi). Elle propose également un suivi après l’obtention du diplôme.

@Découvrir :
L’association Passeport Avenir

Bookmark and Share

Leave a Comment