Jeunes solidaires et volontaires avec le CIDJ

Dans le cadre de l’année européenne du bénévolat et du volontariat, le Centre d’information et documentation jeunesse (CIDJ) organise un forum des jeunes solidaires le 12 février à Paris.
Les nombreux partenaires de la journée accueilleront et informeront les visiteurs sur les différents dispositifs qui permettent de s’investir, en France comme à l’étranger, dans des initiatives et des missions d’intérêt général.
Parmi ceux-ci on peut citer :

  • Le service volontaire européen (SVE) qui permet aux jeunes de 18 à 30 ans de vivre une expérience dans un pays d’Europe, pour une durée de 2 à 12 mois, en participant, en individuel ou en groupe, à des activités de volontariat d’intérêt général.
  • Le volontariat international qui permet aux entreprises françaises de confier à un jeune, homme ou femme, jusqu’à 28 ans, une mission professionnelle à l’étranger durant une période modulable de 6 à 24 mois.

@Volontariat international en entreprise :
Sur un C.V. de jeune chercheur d’emploi, une mention fait fureur désormais : VIE, pour Volontariat international en entreprise.
Une première chose, d’importance, le volontariat international en entreprise n’est pas du bénévolat et les missions sont rémunérées de manière fixe pour une part (environ 570 euros mensuels actuellement) et variable pour une autre part, selon le pays de destination
Lire la suite…

La journée sera également l’occasion de rencontres conviviales et informelles avec les jeunes déjà impliqués auprès d’organismes tels l’AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville qui contribue à la lutte contre les inégalités dans les quartiers populaires), Action Passeraile (qui accompagne les adultes en situation de handicap moteur ou visuel) ou le CRIPS (centre d’information et de prévention sur le VIH/sida, l’éducation à la vie affective et sexuelle, les drogues, les dépendances et les conduites à risque chez les jeunes).
Enfin de nombreuses animations (concerts, démonstration de street art, quiz) rythmeront la journée.

@Savoir :
Forum des jeunes solidaires, 12 février de 11h à 17h, entrée libre
CIDJ, 101 quai Branly, 75015 Paris
Métro : ligne 6, station Bir Hakeim
RER C : station Champ de Mars
Tous les partenaires du forum

@Billets en rapport :
Jeune ? Voyageur ? Devenez Euronaute !
Emplois dans l’humanitaire en France et à l’étranger avec Coordination SUD

Leave a Comment

Un PACTE des chômeurs et des précaires pour 2012

Actuchomage initie un mouvement de mobilisation des chômeurs, des précaires et, plus largement, des salariés en vue de l’élection présidentielle de 2012.

Cette mobilisation s’appuie sur une dizaine de propositions concrètes, destinées à faire valoir les droits des plus précaires, qui constituent un PACTE c’est-à-dire des Protections actives du chômage, du travail et de l’emploi.

Une consultation est en cours auprès des sympathisants d’Actuchomage, qui se poursuivra jusqu’en avril puis conduira d’ici septembre à l’élaboration définitive des propositions. Vous pouvez découvrir, et éventuellement soutenir et participer au PACTE, sur le site d’Actuchomage qui regroupe l’appel en cours d’élaboration et un forum pour débattre des différents points de l’appel (augmentation du Smic, renforcement du service public de l’emploi, abrogation du RSA et des emplois aidés, généralisation du CDI, etc.).

Pour vous faire une idée encore plus précise, cette vidéo explicite les motivations et les intentions d’Actuchomage.


Chômeurs, Précaires et Smicards, faites-vous respecter !

@Connaître :
2012 : Passons un PACTE contre l’insécurité sociale
@Suivre :
Le forum “Chômage, emploi : des propositions pour 2012″

Actuchomage est le site Internet de l’association APNÉE, Alternatives pour une nouvelle économie de l’emploi, “association qui a pour objet d’ouvrir de nouveaux champs d’expression et d’initiatives pour les chômeurs qui veulent s’informer, échanger et entreprendre.”

Comments (2)

Paris, les jeunes et l’emploi

C’est un nouveau site, créé à l’intention des jeunes parisiens et destiné à répondre à leurs besoins pratiques et quotidiens, culturels et sociaux.

Intéressant tant par sa forme que par sa conception, il est agréable et de navigation très aisée et naturelle, le site pêche encore par son contenu : censé regorger d’informations utiles et de “bons plans”, jeunes.paris.fr, qui a surtout retenu notre attention pour ses rubriques “emploi” et “études et orientation” s’avère pour le moment assez pauvre. Si l’on trouve bien un chapitre consacré à l’aide à la recherche d’emploi, elle consiste pour l’essentiel en une présentation succincte des façons possibles de travailler à la mairie de Paris et en une définition du rôle des missions locales. Vous devrez  passer par la cartographie, peu accessible depuis cette page mais en revanche très agréable à consulter pour obtenir les adresses utiles (missions locales donc mais également maisons de l’entreprise et de l’emploi, kiosques jeunes, etc.).

@Voir :
Le site jeunes.paris.fr
Les adresses utiles pour l’emploi des jeunes sur Paris

Le chapitre “vers l’emploi” offre également quelques informations utiles pour pouvoir… réaliser un stage à la mairie de Paris.

On préférera toutefois sur ce sujet consulter directement le site stages.paris.fr, également mis en ligne par la mairie, plus austère certes mais qui permet de disposer de toutes les informations utiles et de postuler directement en ligne.

Bref, si la vitrine est belle, il va falloir la garnir pour faire vivre le site…
Pour le moment, le site de la mairie de Paris lui-même reste beaucoup plus utile pour s’informer précisément sur les dispositifs existants en matière d’emploi et d’aide à la recherche d’emploi, de formation.

@Connaître :
Emploi et formation sur Paris.fr

Leave a Comment

Portraits de la territoriale

Comment s’y retrouver dans les métiers que propose la fonction publique ?

Qui peut y accéder ? Dans quel cadre et suivant quelles voies ? Pour quelle carrière ?

Des éléments de réponse détaillés et étayés de témoignages vidéo de nombreux professionnels nous sont aujourd’hui fournis par La Gazette, une édition du groupe Moniteur, pour ce qui concerne la fonction publique territoriale, c’est-à-dire l’ensemble des hommes et des femmes employés par les collectivités locales (communes, départements, régions) et les établissements publics qui y sont rattachés. Un éclairage utile et même nécessaire sur les 231 métiers que compte la “territoriale” au sein de huit filières différentes organisées selon 55 cadres d’emploi spécifiques. Si vous doutiez encore avoir besoin d’éclaircissement…
Le dossier de La Gazette s’appuie sur le répertoire des métiers de la fonction publique territoriale constitué par le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) et présente une série de portraits de différents professionnels représentatifs de la diversité des fonctions et des parcours auxquels peuvent amener ces métiers.
Du directeur des affaires sociales au chef de projet développement durable en passant par le directeur de l’eau, la galerie ainsi dressée offre un panorama éclairant.

@Lire et à regarder :
Les métiers de la Territoriale : panorama en portraits

L’accès à l’ensemble de ces métiers se fait généralement par concours mais il existe également un ensemble de postes proposés à des contractuels qui bénéficient alors d’un contrat de droit public mais ne sont pas titulaires de la fonction publique. Pour connaître les dates des concours, les offres d’emploi disponibles, vous pouvez consulter les outils mis à dispostion du public par l’état et détaillés dans ces récents billets.

@Billets en rapport :
SCORE, Site des concours et des recrutements de l’État
Portail de l’emploi dans la fonction publique territoriale

Comments (2)

Super Candidat

C’est une plaisanterie !?
Voilà ma première réaction en découvrant le projet que ce professionnel du marketing et de la publicité, au chômage depuis maintenant sept mois, met en oeuvre pour retrouver un emploi.
Mais non, à la lecture de ce message sur son fil Twitter, il est clair qu’il s’agit bien d’une démarche mûrement réfléchie et préparée.

Un site Internet, un profil sur Viadeo et sur Linkedin, un fil Twitter, ce sont là des outils désormais courants dans une recherche d’emploi, rien de bien nouveau en somme.
Oui mais voilà, ces outils sont tous au service d’un événement qui se tiendra mardi prochain : un salon de l’emploi sur lequel Super Candidat, puisque c’est le pseudonyme que s’est choisi ce professionnel, sera le seul exposant, à la disposition des employeurs potentiels qui s’y rendront.

Certes, il faut disposer de moyens importants pour organiser ce type de démarche et, sûrement aussi, pouvoir compter sur un bon nombre d’amis pour vous aider et vous soutenir.
Il reste que la démarche peut inspirer, même à plus petite échelle…
D’autant que, compte tenu de l’écho que commence à rencontrer le projet de Super Candidat, je ne serais pas surpris qu’il ne soit déjà plus chômeur mardi prochain !

@Visiter :
Le site de Super Candidat

Comments (1)